Revenir la liste

Covid / scolarité / aide

30/01/22 20:17

par Chantal

Bonjour,

Dans la dernière lettre que j'ai reçue, je lis que, en raison du Covid, ma filleule ne va pas à l'école depuis 2 ans mais suit les cours en ligne. Elle reçoit des consignes sur le téléphone portable de sa mère, fait ses devoirs et part jouer une grande partie de la journée avec son frère. Les nouvelles me sont données par un des responsables du village d'enfants. Seuls les jeunes à partir de 15/16 ans sont scolarisés en présentiel.
Il me semble alors que l'aide financière devrait aller au moins partiellement à la famille de ma filleule et non à l'école. Je sais que c'est peut-être une erreur de raisonner individuellement et qu'il faut considérer que d'autres enfants peuvent en bénéficier mais je m'interroge quand même. Dois-je correspondre directement avec la maman de ma filleule afin de savoir si elle a besoin d'aide par ailleurs. Je précise que ma filleule aura 8 ans en juillet et qu'elle a un petit frère. Merci d'avance pour tout éclairage.

01/02/22 12:21

par aet

Chère Chantal,

correspondre directement avec la maman de votre filleule encore enfant n'est normalement pas prévu, justement pour éviter des demandes d'argent abusives de familles indélicates. C'est Jetsun Pema, la soeur du Dalaï-Lama, qui a institué cette règle en bonne connaisseuse de l'âme humaine et de ses côtés sombres. Quelques parrains qui ont enfreint cette règle l'ont regretté, même si la majorité des Tibétains, comme les Français, sont parfaitement honnêtes.
Vous ne précisez pas où se trouve votre filleule, ni si elle se trouve dans une école Sambbhota ou une école TCV, ni même si elle est habituellement interne ou externe. Mais du moins recevez-vous des nouvelles par le secrétaire et l'on voit bien que les institutions tibétaines se montrent aussi réactives que possible depuis le début de la pandémie (rappelez-vous le courrier général du président des TCV de début janvier 2022 qu'Armelle nous a si gentiment traduit pour qu'on le publie à notre rubrique Evénements du site, comme elle l'a fait pour d'autres lettres précédentes).
L'AET me semble avoir la sagesse de ne pas se montrer intrusive par rapport à nos amis tibétains, forts de leur très très longue expérience de réfugiés et la façon dont ils ont usé de notre aide pour progresser sur toutes ces décennies est exemplaire.
Jamais ils n'ont accepté de se comporter en simples victimes, ils ont au contraire construit une solidarité plutôt efficace avec de nombreuses ramifications, camps, écoles, dispensaires, administration générale. Sur le plan des écoles. ces cours en ligne constituent une autre forme d'organisation et de dépense, c'est certain et pour une petite fille de bientôt 8 ans, espérons que son apprentissage de la lecture se passera bien quand même.
De toute façon je suis sûre que dès le retour en présentiel les instituteurs auront à coeur de mettre les bouchées doubles pour que les choses rentrent dans l'ordre. Pour vous rassurer, deux de mes filleuls arrivés du Tibet en 2011 ne savaient ni lire ni écrire, étant de petits nomades. Le garçon est aujourd'hui en première année à l'université de Bangalore et la fille va passer son bac cette année.
Amicalement, Martine.
PS : cela fait quand même chaud au coeur ces parrains et marraines qui se font du souci pour leurs filleuls et leurs familles...

Vous devez vous identifier pour pouvoir poster de nouveaux messages ou répondre aux messages existants.

haut

AET / Aide à l’Enfance Tibétaine
4, passage Lisa 75011 Paris - tél.: 01 55 28 30 90 - Contact


Fatal error: Uncaught exception 'PDOException' with message 'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1048 Column 'id_mbr' cannot be null' in /htdocs/public/www/includes/session.class.php:55 Stack trace: #0 /htdocs/public/www/includes/session.class.php(55): PDOStatement->execute() #1 [internal function]: Session::write('9qvsm7hruu15dep...', 'idmbr|N;') #2 {main} thrown in /htdocs/public/www/includes/session.class.php on line 55