Vocation

AET a pour vocation d’améliorer les conditions difficiles des réfugiés tibétains et de les aider à sauvegarder leur culture menacée d’extinction, grâce à plusieurs actions

jeune fille tibétaine la scolarisation des enfants
le financement des études supérieures des étudiants (médecins, juristes, ingénieurs…) et l’apprentissage de différents métiers (charpentiers, couturières, coiffeurs…)
le financement de la réinsertion scolaire de jeunes qui arrivent chaque année du Tibet
l’aide aux personnes âgées
le soutien de projets de développement durable et l’aide aux microprojets

Fondée en 1981, l'association a mis en effet toute son énergie au service d'une mission : aider un peuple à sauver sa culture. Partie d'une aide aux réfugiés tibétains du camp de Choglamsar au Ladakh, elle intervient aujourd'hui partout où elle peut améliorer la situation de la communauté tibétaine en exil en Inde et au Népal, voire au Bhoutan.

Son action principale repose sur le parrainage d'enfants et d'étudiants tibétains démunis, afin qu'ils puissent recevoir une éducation moderne sans perdre leur identité tibétaine, ainsi que sur le parrainage de personnes âgées qui ont tout perdu en fuyant leur pays. Un échange de correspondance, voire la possiblité d'une rencontre sur place permet un contact humain positif et vivant entre parrain et filleul.

Mais pour survivre en exil, il faut également des bâtiments, des ponts, des moyens de transport, de l'eau potable, des animaux, des livres, des soins médicaux : l'AET collecte donc aussi des fonds destinés à financer des projets de développement durable proposés par les ONG tibétaines.

Enfin l'AET, par le biais de ses bénévoles, notamment ses délégués régionaux, permet au public de se tenir informé sur l'histoire et sur la riche culture multiséculaire des Tibétains.


 




 

 


haut

AET / Aide à l’Enfance Tibétaine
4, passage Lisa 75011 Paris - tél.: 01 55 28 30 90 - Contact